top of page

GOVERNMENT EXPERTS MEETING ON THE DRAFT SUPPLEMENTARY ACT RE-LATING TO COOPERATION IN SUPPRESSING ILLICIT MARITIME ACTIVITIES IN THE ECOWAS REGION



Des experts gouvernementaux des États membres de la CEDEAO se réunissent à Lomé, au Togo, du 6 au 8 mai 2024 pour examiner en détail le projet d'acte additionnel relatif à la coopération dans la répression des activités maritimes illicites dans la région CEDEAO.

 

L'objectif de la réunion des experts gouvernementaux est de présenter les détails du projet d'Acte additionnel aux experts gouvernementaux des États membres de la CEDEAO en vue de clarifier ses objectifs, d'obtenir des retours et des apports techniques pour sa mise en œuvre plus efficace.                                                                                                                                                        

 

L'événement a été marqué par cinq discours d'ouverture de haut niveau.

Mr. BABATE ATATOUM, Chef d'État-Major de la Marine Togolaise, a chaleureusement accueilli les participants et a souligné les défis sécuritaires actuels qui nécessitent des mesures urgentes. Il a exprimé sa gratitude envers tous les partenaires impliqués dans la réussite de cet événement.

 

Francis Omiunu, Représentant de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), a réaffirmé l'engagement de l'UNODC dans la lutte contre les activités illicites dans le domaine maritime. Il a également remercié l'Union Européenne pour son appui financier et la CEDEAO pour ses efforts dans ce domaine crucial pour la sécurité en Afrique de l'Ouest.

 

Paolo Salvia, Représentant de la Délégation de l’Union Européenne au Togo, a souligné l'importance de cette réunion, soulignant que la sécurité dans le domaine maritime concerne tous les États et nécessite un engagement commun.

 

Dr. Dieng Abdourahmane, Chef de Division, Sécurité Régionale, a souligné l'importance de cette réunion pour la clarification des objectifs du projet et l'obtention de retours techniques pour une mise en œuvre efficace des recommandations prises.

 

Son Excellence Stanislas BABA, Ministre conseiller pour la mer, a rappelé les effets néfastes des actes maritimes dans les eaux régionales de la CEDEAO, soulignant ainsi l'importance cruciale de la bonne mise en forme et mise en œuvre de cet acte additionnel.

 

Cette réunion, organisé par la CEDEAO en Collaboration avec l'UNODC via le support du projet SWAIMS financé par l'Union Européenne, est un pas important vers une coopération renforcée dans la répression des activités maritimes illicites dans la région CEDEAO, contribuant ainsi à la sécurité et à la stabilité de la région.

Commentaires


bottom of page