top of page

Réunion du Comité de Pilotage SWAIMS

DATE 3 12 2020 - CEDEAO NIGER HOUSE -ABUJA





RÉUNION DU COMITÉ DE TEERING POUR LE PROJET SWAIMS


12 mars 2020

Résumé des discussions clés, des conclusions et des points d'action à l'ordre du jour.


Introduction:

La réunion était coprésidée par la Délégation de l'Union européenne (DUE) au Nigeria et la Commission de la CEDEAO avec certains participants utilisant la vidéoconférence (DUE et Human Dynamics). Le président de la CEDEAO a remercié l'UE pour son soutien et a souligné la nécessité de lutter contre les menaces à la sécurité dans la région. Le coprésident de la DUE a exprimé sa joie d'avoir la réunion et a expliqué la raison pour laquelle l'UE doit limiter son interaction en raison de la COVID19. La sécurité maritime est une priorité pour l'UE, et sa nouvelle stratégie globale pour l'Afrique montre son engagement continu à rester engagé sur le continent, en particulier dans le golfe de Guinée. L'UE s'est engagée à soutenir l'architecture de Yaoundé et à faire de SWAIMS un succès. Il a toutefois mis en garde contre la nécessité de faire des pas vers la mise en œuvre de toutes les composantes du projet SWAIMS.

1. Adoption de l'ordre du jour

Le projet d'ordre du jour proposé a été présenté et adopté après amendements (annexe). Le point « Présentation et validation du logo SWAIMS » a été discuté et retiré de l'ordre du jour. Il a été convenu que les équipes de communication et de visibilité respectives de la DUE et de la CEDEAO verraient la pertinence d'un logo spécifique pour SWAIMS et, si nécessaire, réviseraient le logo proposé. Le 26 mars 2020 a été donné comme date limite pour les commentaires sur cette question. L'unité de gestion du projet (UGP) doit assurer le suivi. La clarté a été recherchée sur la présentation de la phase de démarrage.

Ensuite, la question de la préparation des documents de réunion a été discutée. Il a été convenu que les documents du comité de pilotage du projet (CPP) doivent être prêts et envoyés aux participants deux semaines avant la réunion. À cet égard, l'UE et la CEDEAO doivent fixer les dates des réunions ultérieures rapidement et avec un préavis suffisant. Ceci s'applique également au Comité technique de coordination (CTC). Il a été proposé qu'une date provisoire de la prochaine réunion du PSC soit fixée au cours de la réunion.

2. Présentation et validation du mandat du Comité de Pilotage

Le projet de mandat du CPS a été présenté et de très légères modifications y ont été apportées. Il a été demandé de remplacer sur le premier objectif (Objectif a)) le mot « Valider » par « Adopter », puisque le CPP est censé adopter le plan de travail et le budget annuel. Il ne les valide pas. L'objectif c) « Exécuter d'autres activités de pilotage selon les besoins » a été déplacé comme dernier objectif.

Le SWAIMS TAT a été retiré de la composition du PSC, puisque l'unité de gestion du projet assure le secrétariat des réunions.

Après les observations susmentionnées, les TDR du CPP ont été approuvés.

3. Présentation et validation des résultats de la phase de démarrage

3.1 Présentation et validation du rapport d'avancement consolidé

Le rapport d'étape consolidé ne faisait pas partie des documents distribués aux participants. Le chef d'équipe (TL) a présenté les missions que l'équipe d'assistance technique (TAT) de SWAIMS a effectuées depuis le début de ses travaux le 14 janvier 2019. Le TL a lu des fiches présentant les réalisations et les défis des composantes du projet en dehors des enjeux. liés aux bateaux pneumatiques à coque rigide (RHIB) et à la fourniture d'installations présentés plus loin.

La réunion a discuté et convenu des points suivants :

a) Il n'a pas été facile de suivre et de voir dans la présentation la différence entre le rapport initial et le rapport d'avancement.

b) Le rapport doit être fourni en copie papier.

c) Le rapport doit être basé sur les résultats à l'aide de normes.

d) L'option d'avoir un seul rapport consolidé pour l'ensemble du projet rend difficile la capture de toutes les réalisations des autres acteurs de mise en œuvre du projet. La possibilité devrait être donnée à chacun d'entre eux de présenter un rapport.

e) En l'absence du KE2 en charge de la coordination du projet, TL devra déléguer les activités au KE3 basé à Abidjan.

f) L'urgence de procéder au recrutement du KE2 a été convenue en priorité par tous (Dynamiques Humaines, CEDEAO et EUD). La lettre relative au recrutement du KE2 sera signée par le bureau concerné de la CEDEAO dans les 24 heures.

g) le TAT doit réviser le rapport d'avancement semestriel avant son adoption, le 29 mars est la date limite.

h) Le TAT doit préparer des rapports mensuels.

Le Président a donné l'opportunité au chargé de programme UNODC de faire une présentation sur les réalisations de l'UNDOC, son plan de travail est en cours de révision en raison de COVID19.

Ainsi, l'ensemble du projet SWAIMS doit ajuster ses activités tant que la question COVID19 n'est pas résolue.

3.2 Plan de travail et budget proposés

Le TL a présenté les activités et le budget du plan de travail et du budget de SWAIMS TAT pour l'année II. Des commentaires et des discussions ont été faits sur la disposition du plan de travail et l'absence d'activités réalisées par les autres composantes du projet.

Les décisions suivantes ont été prises :

a) Le plan de travail (WP) doit être aligné sur le modèle proposé par l'EUD.

b) Le WP doit intégrer toutes les activités à réaliser par toutes les composantes du projet.

c) Malgré le COVID19, les achats pour les NKE doivent être lancés car ce processus peut prendre du temps.

d) La date limite pour faire réviser le WP, comme recommandé, est le 29 mars 2020.

4. Présentation et discussions sur les résultats du projet : Facilité d'approvisionnement et RHIB

4.1 Facilité d'approvisionnement

Les défis de l'appel d'offres sur l'installation d'approvisionnement ont été discutés et ce qui suit a été recommandé, étant donné que la date limite pour perdre le budget pour cette activité est septembre 2020 :

a) La CEDEAO (DPKRS) devrait fournir la liste des équipements par centre à la DUE et aux Achats de la CEDEAO dans un délai d'une semaine (19 mars 2020).

b) L'unité de gestion du projet SWAIMS (UGP) devrait faire de cette activité une priorité pour respecter les délais.

4.2 Attribution des bateaux pneumatiques à coque rigide

Après discussion sur ce sujet, il a été convenu sur les points suivants :

a) Les RHIB ne sont pas destinés à chasser les pirates, mais à aider les organismes chargés de l'application des lois à répondre aux incidents maritimes, y compris les crimes contre l'environnement, et à faciliter la poursuite des auteurs grâce à la collecte de preuves sur place.

b) CAMOES est prêt à fournir les RHIB mais attend de la CEDEAO le plan de leur attribution aux pays.

c) Ce plan d'allocation sera transmis par la CEDEAO à la DUE d'ici le jeudi 19 mars 2020.

5. Examen et adoption des conclusions de la réunion

Les documents présentés et discutés lors de la réunion seront adoptés après avoir été amendés tel que recommandé.

6. L'EUD Nigeria a remercié la CEDEAO pour la coprésidence de la réunion et sa flexibilité lors des débats. Elle a remercié Human Dynamics et les autres participants. Selon l'EUD, certains progrès ont été accomplis dans la mise en œuvre du projet, mais il reste encore beaucoup à faire. Le projet sera couronné de succès si tout le monde y participe.

Human Dynamics a remercié la CEDEAO et l'EUD et les autres participants.

La CEDEAO a exprimé sa gratitude à la DUE, à Human Dynamics et aux exécutants du projet avec une adresse spéciale à l'ONUDC.

コメント


bottom of page