top of page

APPUI À L'ARCHITECTURE ET AUX OPÉRATIONS DE PAIX ET DE SÉCURITÉ DE LA CEDEAO (EPSAO)



Source de financement : 11e FED (réf CRIS : 2017/040-390)

Date de décision : 11/12/2017 (Date de signature FA : 27/02/2018)

Contribution UE : 16,4 MEUR (+4 M EUR de l'Allemagne)

Période de mise en œuvre : 2018 - 2022

Modalités de mise en œuvre : Agence des États membres de l'UE (GIZ)

Zone géographique : Afrique de l'Ouest

Objectifs:

L'objectif principal du projet EPSAO est d'appuyer la Commission de la CEDEAO dans son mandat de prévention et

gérer les conflits et les menaces sécuritaires en Afrique de l'Ouest.

Résultats attendus:

· Les conflits, comme ceux du Mali, avec Boko Haram ou la crise en Gambie sont résolus par des moyens politiques

dialogue et stratégies appropriées au niveau régional;

· Il n'y a pas de débordements de conflits d'un État membre à un autre ;

· Les activités terroristes ont cessé à Macina et vers le sud ;

· La Force en attente de la CEDEAO est pleinement opérationnelle.

Activités principales:

· Renforcement des mécanismes de la CEDEAO pour promouvoir et maintenir la paix et la stabilité et post-crise

opérations :

o Soutenir la formation basée sur les besoins pour les opérations de paix de la CEDEAO ;

o Soutenir les exercices de la Force en attente de la CEDEAO - Coopération - Partenariat et Formation Des Centres d'Excellence et des Institutions de Formation pour rendre pleinement la Force en Attente de la CEDEAO opérationnel;

o Maintenir la liaison, la coordination et le partenariat avec l'Union africaine et d'autres

Communautés économiques/Mécanismes régionaux.

· Permettre à la CEDEAO de prévenir et de gérer les conflits en éruption ou existants

o Renforcement des capacités nationales d'alerte précoce et de réponse ;

o Renforcement du rôle de la société civile dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix ;

o Renforcement des capacités d'alerte précoce et de médiation de la CEDEAO ;

o Renforcement du rôle des femmes dans la paix et la sécurité (RCSNU 1325, 2000) ;

o Soutenir le Mécanisme d'habilitation du cadre de prévention des crises de la CEDEAO.

· Contribuer à la création d'un environnement post-conflit sécurisé et sûr

o Promouvoir la mise en œuvre du Cadre politique de la CEDEAO sur le RSSG ;

o Appui à SSRG en Gambie.

Principales réalisations :

· Organisation de consultations multipartites régionales et nationales à Abuja et Abidjan, engageant davantage plus de 210 jeunes représentants de toute l'Afrique de l'Ouest au cours de conversations sur la prévention des conflits.

126 vues

Comments


bottom of page